Ces nouvelles plantes d’intérieur faciles à vivre

La suspension fait le style

Macramés et autres types d’accroche ont fait leur retour en déco, preuve que les plantes suspendues ont la cote et sont compatibles avec les espaces réduits. Suspendre les plantes au plafond n’est pas facile. Vous pouvez poser les pots sur le rebord d’un meuble avec une soucoupe en dessous. Ou alors, fixez sur un mur très lumineux trois petites étagères en bois, en quinconce, afin d’y installer vos plantes.

Pilea bleue : appartenant au même genre que la monnaie chinoise, Pilea glauca ‘Greyzy’ est pourtant bien différente avec ses tiges très fines, retombantes, portant de toutes petites feuilles bleutées. Placez-la à la lumière et arrosez modérément.

Dischidia nummularia : plante à feuilles toutes rondes et brillantes mais sur de longues tiges qui retombent. C’est une plante épiphyte à cultiver comme une orchidée dans un substrat d’écorce. Maintenez-la frais, sans excès, et pulvérisez le feuillage. Dans de bonnes conditions, elle forme de petites fleurs blanches.

Cactus-gui : Rhipsalis cassu-tha (syn. baccifera ) est un cactus original sans épines, constitué de longues et fines tiges cylindriques et vertes. En hiver, il fleurit blanc et donne de petits fruits rappelant ceux du gui. On le conserve mieux autour de 15 °C, en situation lumineuse, sans soleil direct avec un arrosage modéré.

Un effet collection

Certains genres végétaux sont particulièrement bien représentés par une foule d’espèces. Des minuscules aux plus grandes, l’exposition d’une collection donne un sens supplémentaire à la déco. Les suivantes restent de tailles modestes, en dessous de 30 cm de haut et de large.

Tillandsias : surnommées « filles de l’air », les espèces à feuillage gris vivent sans pot ni terre, juste accrochées à un support ou suspendues. Celles à feuillage vert peuvent être plantées en pot comme Tillandsia dyeriana , capable de refleurir toute l’année dans la maison. Suspendez son pot à moins d’un mètre d’une fenêtre, incliné à 45°. Arrosez et vaporisez une fois par semaine sans jamais laisser d’eau dans la rosette de feuilles.

Kalanchoé : parmi des dizaines de formes, nous avons choisi Kalanchoe thyrsiflora , très attrayant avec ses rosettes de larges feuilles succulentes arrondies, d’un gris bleuté, auréolées de rouge au soleil. En hiver, on peut le conserver au frais autour de 15 °C. N’arrosez que si le terreau est bien sec en surface.

Pépéromias : leurs petites dimensions et la diversité de leurs feuillages ornés de reliefs, panachures, rayures… incitent à la collection. On en dénombre 1 000 espèces et la plus courante a elle-même donné naissance à de nombreuses variétés. Pepero-mia caperata se caractérise par de curieuses fleurs blanches estivales en forme de cannes de golf. Placez-les près d’une fenêtre et arrosez peu.

Source