Espace Jardin

Scarificateur: Le MUST pour votre pelouse

Au même titre que les tondeuses à gazon, le scarificateur est un outil de jardinage indispensable et incontournable. Il est présenté soit à moteur, soit manuel. Il est possible avec ce matériel d’avoir une pelouse verdoyante, saine et bien entretenue. Mais pourquoi scarifier une pelouse ? Le scarificateur est l’équipement le plus favorable pour aérer la pelouse. C’est-à-dire, lacérer la pelouse afin d’enlever les couches de mousse qui poussent en barre l’entrée de l’eau et nutriment nécessaire pour votre gazon.

Pourquoi utiliser un scarificateur ?

Pourquoi donc le scarificateur ? La réponse est simple, toute chose à sa propre utilisation. La tondeuse est sollicitée pour couper votre pelouse, mais celui-ci a pour utilisation de scarifier le sol de votre pelouse afin d’enlever les couches de mousse qui font abstraction à leur pousse. En outre, l’utilisation d’un scarificateur est tellement utile si vous voulez avoir des résultats probants en matière de qualité de pelouse.

Bref, cela fait parti des gestes écologiques pour votre jardin (dossier complet ici)

Elle restera verdoyante, saine et en bonne santé toute l’année. Rien de tel que ce dispositif pour redonner vie à votre pelouse, il ne peut être remplacé par d’autre équipement. Par conséquent, bon nombre de scarificateurs pas chers sont mis en vente libre sur le marché. Mais il faut tout de même bien choisir et faire attention sur la qualité du produit afin d’éviter tout achat décevant.

Cliquez ici pour découvrir une sélection de scarificateurs.

Comment choisir un scarificateur ?

Le choix d’un scarificateur ne doit pas être problématique, mais il ne doit pas être fait à la hâte non plus. Pour ce faire, voici quelques conseils pratiques et efficaces que nous vous proposons afin de vous aider à bien choisir le scarificateur de vos besoins.

  • Le modèle manuel est idéal si vous n’avez qu’une partielle à très faible surface à scarifier. En outre, celui du modèle à batterie fera bien également l’affaire.
  • Pour les jardins de taille moyenne, le scarificateur électrique répondra bien à toutes vos attentes.
  • Et pour les pelouses de grande taille, ce sera le scarificateur professionnel qui vous servira le mieux.

Par ailleurs, vous devez également vous référer sur les points suivants :

  • Les lames et couteaux : plus il y a de lame sous votre scarificateur, mieux le travail sera fait. Il est préférable s’ils sont en acier trempé pour une solidité accrue.
  • La largeur de travail : plus elle est large, plus vous travaillez moins.
  • La puissance : un scarificateur à larges points d’application demande beaucoup plus de puissance, elle sera exprimée en Watt voire en cm3
  • Guidon : opter pour le rétractable.
  • L’option bac de ramassage

Comment entretenir votre jardin avec un scarificateur ?

Si scarifier la pelouse était vraiment une tâche énergivore auparavant, désormais, avec le scarificateur ça devient si agréable, aisé et rapide. Il vous suffit d’avoir en main le matériel adéquat et de bonne qualité pour pouvoir scarifier convenablement votre pelouse. En outre, l’action de scarifier votre pelouse lui donne la chance de bien respirer et d’accumuler les différents nutriments nécessaires à sa santé. Il est préconisé de scarifier votre pelouse deux fois par an, et de préférence en automne et au printemps.

Vous êtes donc demandé à aérer votre pelouse avec le scarificateur, tout en réduisant les déchets d’herbes coupées et mortes que vous avez laissées sur la pelouse. Une fois que le sol de votre pelouse sera dégagé des mousses, il sera facile pour cette dernière d’absorber les éléments nutritifs indispensables pour sa santé et sa survie. Il est à noter que la scarification ne doit pas se faire outre les deux dans l’année.

Au printemps avant les premières tontes et que les gelées soient terminées. Cela lui permettra de lui fournir de la fraicheur une fois que l’hiver est passé. De ce fait, la couche de feutrage que l’hiver a laissé derrière lui sera débarrassée, et votre pelouse aura un aspect nouveau. La deuxième scarification doit se faire en automne avant les gelées.

C’est la saison idéale pour enlever toutes les mauvaises herbes et encore pour ressemer votre pelouse, car c’est le moment le plus propice au semis.

Afin d’avoir un résultat plus que meilleur, la scarification de votre jardin doit suivre quelques étapes, tout en munissant d’un scarificateur adapté à votre jardin.

Pour ce faire, vous devez :

  • Travaillez sur un sol bien traité, c’est-à-dire ni trop sec ni trop détrempé
  • Passez votre tondeuse à gazon tout en réglant la hauteur de la coupe à 2 cm avant de passer à la scarification.
  • Le réglage de votre scarificateur doit être au maximum 4 mm, car le grattage ne doit pas être plus profond. Dans le cas contraire, votre dispositif va anéantir les racines de votre pelouse, compromettant ainsi sa repousse.
  • Il est préconisé de mettre en marche votre scarificateur sans que les lames de ce dernier touchent le sol. Puis, faites comme si vous passez votre tondeuse à gazon.
  • Une fois terminée, n’oubliez pas de ramasser les mousses et herbes arrachées tout en évitant de les piétiner au cas où votre scarificateur ne serait pas doté d’un sac de ramassage.

Les avantages et inconvénients d’un scarificateur

Avec cet outil pour jardiner, vous n’aurez plus besoin de l’intervention d’un jardinier professionnel. De plus, le marché d’aujourd’hui vous propose nombreux type et modèles de scarificateurs correspondant à vos besoins et possibilités. Tout comme les autres matériels de jardinage, le scarificateur vous procure bien plus d’avantages que d’inconvénients. Zoom sur le sujet.

En général, plusieurs types de scarificateurs de bonne qualité sont vendus à bas prix sur le marché. À cet effet, vous pouvez faire vous-même la scarification de votre jardin et pelouse en un rien de temps. Sa manipulation ne nécessite aucune énergie grandiose, car le dispositif vous comble d’un confort d’utilisation maximale. En outre, vous gagnerez en temps et en énergie. De plus, l’appareil est doté d’une pérennité optimale.

Par conséquent, quelques points négatifs sont à connaître. En général il n’y a que deux points à préciser : confort sonore et consommation énergétique. Il est à noter que l’utilisation du scarificateur nécessite le port d’un casque réducteur de son, car le dispositif est assez bruyant. Outre ce point, il consomme bien en énergie sauf celui du modèle manuel.

Ainsi, vous savez tout ce qu’il faut connaitre concernant le scarificateur, faites le bon choix.