Un potager garni pour l’hiver

Certains jardiniers abandonnent le potager une fois les dernières tomates, courges et salades récoltées. Quel dommage ! En hiver, pas besoin d’arroser, les adventices ont perdu de leur vigueur et les nuisibles leur appétit.

Bien installés, les chicorées, épinards, mâches ou poireaux poussent sans assistance, ne demandant qu’à être récoltés et protégés du froid, si nécessaire. Ils occupent le terrain en lieu et place des mauvaises herbes Autant de temps gagné dans quelques mois et de bons légumes pour l’hiver.

Faites de la place!

Les tomates cerises débordent de leurs tuteurs, les courges ont colonisé l’espace, vous cueillez chaque jour des haricots encore vigoureux. Vous ne voyez pas comment faire de la place pour les nouveaux semis.

  • Récolter: prélevez tout ce qui peut l’être pour faire des conserves. Coupez les laitues dès qu’elles pomment et dégustez de jeunes carotte avant qu’elles ne deviennent énormes afin de libérer une partie des rangs.
  • Supprimer: arrachez un pied de courgette affaibli par la sécheresse ou l’oïdium, vous gagnerez un mètre carré! De même avec les concombres fatigués et les tomates précoces, sans attendre de feuilles saines pour capter le soleil et produire des fruits sucrés. Un effeuillage systématique les fragilise. Élaguer les feuilles de la base pour dégager des espaces à semer. Supprimez les feuilles abîmées des courges et les tiges envahissantes car les fruits formés n’auront pas le temps de mûrir.
  • En pratique: n’hésitez pas à semer ou à planter à faible distance près des plantes que vous allez bientôt supprimer (aubergine, tomate, poivron, basilic…), ces nouvelles cultures prendront ainsi rapidement la place pour se développer.

Du temps pour repiquer

Certains légumes seront semés en petite pépinière, le temps de produire de jeunes plants qui supportent d’être un peu serrés. Dès qu’ils auront formé quelques feuilles, vous pourrez les repiquer ailleurs. Ce répit de 3 à 4 semaines permet de trouver de nouveaux espaces libres.

  • Laitue d’hiver: semez de mi-août à fin septembre dans une plaque alvéolée. Remplissez les alvéoles de terreau de semis, semez 2 graines dans chacune pour conserver un beau plant. Repiquez ensuite les minimottes. Choisissez la romaine ‘Rouge d’Hiver’, la laitue ‘Merveille d’Hiver’ ou ‘Winter Butterkopf’.
  • Oignon blanc: semez-les en ligne en août ou septembre, à raison d’une graine tous les centimètres. Repiquez en octobre les jeunes plants à 10 cm de distance pour une récolte à partir d’avril. ‘Prompto’, ‘Très hâtif de Vaugirard’ ou ‘Blanc de Paris’ sont les plus résistants au froid.
  • Chou pommé de printemps: semez en pépinière en septembre ou achetez des plants à repiquer tous les 50 cm jusqu’en octobre. En région très froide, placez sous abri ou reportez les semis en mars. La récolte a lieu d’avril à juin. ‘Express’ pointu, blanc et très précoce, ou ‘F1 Sunta’, blanc, rond et très sucré.

En pratique, en guise de pépinière, placez un carré potager ou de grands bacs dans un endroit abrité, facile à arroser et ombragé en été. Mélangez beaucoup de terreau à la terre d’origine pour obtenir un sol meuble et léger. Les jeunes plants s’y enracinent sans effort et vous pourrez ensuite les extraire pour les repiquer en préservant une belle motte de racines.

Tout de suite en place

Pour certains légumes, c’est le moment de les semer à leur emplacement définitif, soit qu’ils ne supportent pas le repiquage (radis), soit que l’opération serait fastidieuse (épinard).

  • Radis: semez une graine de petit radis tous les 3 cm et maintenez le sol frais. Jusqu’au 15 septembre, semez également le radis d’hiver ‘Noir Gros Rond d’hiver’ ou testez ‘Red Meat’, rond et rose, offrant à la fois la saveur du radis et celle de la pastèque!
  • Épinards: en septembre, on sème les variétés comme ‘Geant d’Hiver’ qui poussent même si les jours raccourcissent. Certaines sont plus polyvalentes telle ‘Multoverde’. Semez une graine toutes les 2 cm. Le sol doit être ferme: évitez de bêcher. L’épinard peut être semé en guise d’engrais vert car il absorbe les éléments fertilisants lassés par les cultures qui l’on précédé.
  • Mâche: c’est la saison idéale! Semez en sol ferme dans des sillons profonds de 1 cm. Couvrez et tassez avec le dos du râteau dans un sol frais. ‘Vit’ et ‘Cirilla’ sont bien résistantes au froid.

En pratique, en cas de temps chaud et sec, ombrez les semis avec un voile d’ombrage, des frondes de fougères ou en saupoudrant de gazon séché. En plein soleil, la surface du sol se dessèche si vite qu’il faudrait arroser plusieurs fois par jour pour conserver les graines au frais, condition essentielle à une germination rapide.