Espace Jardin

Une promenade au jardin…

Vous venez d’acquérir un jardin.

Qu’il s’agisse d’un terrain inculte ou d’un potager à l’abandon, prenez le temps de le parcourir à différentes heures de la journée pour voir sa position par rapport au soleil et pour observer les végétaux qui y poussent naturellement. Cela vous donnera de très bonnes indications sur les légumes que vous pourrez cultiver, une fois le potager dessiné et le terrain préparé.

Des plantes messagères :

On peut facilement déduire la nature d’un terrain par l’observation des plantes sauvages jardin qui y poussent.La présence d’orties, d’oseille sauvage, de chélidoines, de berces  indique un sol riche en matières organiques.
Les campanules, les marguerites, l’origan,  les gaillets témoignent d’un sol calcaire.
Au contraire, l’ajonc, la prêle, les bruyères poussent en sol acide.

Si dans votre jardin poussent des boutons d’or, votre sol est argileux; en revanche la présence de thym et de panicauts, indique un sol sableux.

La Technique du Boudin :
Pour apprécier la qualité de la terre, prendre une poignée de terre et essayer d’en faire un boudin. Si c’est impossible, que la terre glisse entre les mains , elle est riche en sable. Si on peut la malaxer et en faire un boudin compact, la terre est très argileuse. Enfin, si le boudin se désagrège en petits morceaux, on est en présence de la terre idéale, composée de limon, de sable et d’un peu d’argile.

Enquête chez les voisins :

Une visite amicale chez les voisins permettra sans aucun doute de glaner quelques idées et des informations sur les légumes qui poussent bien dans leur potager. Les gens des environs vous renseigneront également sur les conditions climatiques propres à votre région.

Fabriquer une baguette de sourcier :

Repérer un noisetier avec deux branches fines, souples et régulières, reliées l’une à l’autre par une branche mère. Couper les deux extrémités à longueurs égales, soit à environ 50 cm du point de jonction. Maintenir la baguette aux deux extrémités en la plaçant horizontalement par rapport au sol. Se déplacer lentement; lorsque la baguette détecte une veine d’eau, elle doit piquer vers le sol.

« L’ombre et la lumière » :
Connaître l’exposition de son
jardin suppose d’observer une journée entière le mouvement du soleil, de repérer les zones du jardin qui verront les premiers rayons, celles qui seront exposées toute la journée et les zones à l’ombre. Identifier les coins du jardin soumis aux vents et aux courants d’air est important, car les légumes y poussent en général mal.